TRUCS ET ASTUCES POUR CUISINER AU CAMP

Lorsqu’ils sont bien faits, peu de repas ont meilleur goût ou satisfont mieux que ceux qui sont cuisinés au camp.

Rendez-vous sur https://www.cuisine-exterieure.eu pour retrouver les meilleurs choix de cuisine exterieure.

La cuisine à l’ancienne rend toute l’expérience – de la préparation des aliments à la dégustation de votre dernière bouchée – spéciale. Un véritable inconvénient, cependant, est que cuisiner au camp demande plus de temps, de patience et d’ingéniosité que cuisiner dans la cuisine. Utilisez les conseils ci-dessous pour vous aider à rendre la cuisine en plein air moins intimidante et plus amusante.

Au fil des siècles, les aventuriers du plein air ont trouvé un certain nombre de façons de cuisiner des repas sur un feu de camp. Bien sûr, certains sont plus compliqués que d’autres. La plupart des voyages de camping, par exemple, ne vous obligeront probablement pas à faire une broche pour rôtir (à moins que vous ne vous sentiez un peu trop zélé). Lisez ce qui suit et découvrez quelques-unes des techniques les plus simples et les plus efficaces pour cuisiner au camp.

La forme la plus élémentaire de cuisson au feu de camp est l’utilisation de la chaleur directe. Il y a essentiellement deux façons d’y parvenir. La première, une vieille astuce des boy-scouts, consiste à emballer les aliments individuellement dans du papier d’aluminium et à les placer dans des braises chaudes. Il nécessite des vérifications fréquentes, mais il est très efficace pour les aliments qui nécessitent une chaleur élevée. La deuxième méthode consiste simplement à placer une grille sur un feu ouvert et à griller vos aliments comme vous le feriez dans la cour arrière. La chaleur provenant de cette source est moins directe, de sorte qu’il faudra probablement un peu plus de temps pour la cuire.

Pour les soupes, les ragoûts et les pâtes, vous aurez besoin des casseroles et poêles mentionnées ci-dessus dans la liste des fournitures. Pour les cuire, il suffit d’allumer le feu, de le laisser refroidir jusqu’à ce qu’il devienne chaud, et de placer la casserole ou la poêle sur eux. La gestion de la quantité et de la concentration de charbon chaud est la clé de cette technique, car la chaleur peut rapidement devenir inconstante. La bonne nouvelle, c’est qu’une fois qu’on l’a en bas, il est aussi facile de cuisiner au camp que d’utiliser un réchaud de cuisine.