Quelles sont les considérations particulières à prendre en compte lorsque l’on pense aux jouets et jeux électroniques ?

Parfois, il semble que les livres ont perdu de leur attrait pour les enfants (et les adultes), mais il peut s’agir simplement d’une concurrence entre les formes traditionnelles d’apprentissage et les nouveaux produits électroniques qui semblent convaincants.

Retrouvez dans ce test les comparatifs des meilleurs coffres a jouet.

Les enfants ont besoin de lire des livres, d’entendre des histoires lues à haute voix, mais aussi de dessiner, d’écrire de façon créative et de jouer avec différents types de produits (papier, argile, fournitures artistiques, puzzles, blocs, poupées, jouets mous comme les marionnettes, instruments de musique et bien d’autres) pour leur apprentissage optimal et pour leur propre plaisir. Les jouets électroniques, peu importe le nombre de cloches, de sifflets et de gadgets, ne devraient jamais remplacer l’expérience de lire un livre, d’apprécier une histoire, de jouer avec des objets réels et de créer avec leurs mains, que ce soit en peignant au doigt ou en construisant une tour de blocs. Trop souvent, l’électronique prend le dessus et nous oublions d’interagir avec une personne réelle ou de prendre le temps d’une conversation. Je pense que l’électronique est un excellent outil pour des échanges rapides sur la façon de faire des plans, d’envoyer rapidement des informations, et même de jouer à de bons jeux pendant de brèves périodes de temps. Mais l’électronique et les jouets de haute technologie ne peuvent remplacer un contact personnel indispensable et une véritable interaction humaine. Par exemple, jouer à un jeu de société coopératif et s’amuser en famille, par opposition à jouer seul sur un ordinateur ou un appareil de jeu électronique. L’interaction sociale est ce qui est le plus précieux pour le développement humain et le bien-être.